Brest Métropole Océane

Bordé par la mer et par la pointe finistérienne,
Brest Métropole Océane est un pays naturel où les balades ont la part belle

Séparés par l’embouchure de l’Elorn, Brest et Plougastel-Daoulas se partagent l’une des plus belles rades d’Europe. Les délices de l’air marin se mêlent au parfum des fraises, les sentiers escarpés répondent aux rues et monuments chargés d’histoire. Bienvenus au pays de Brest métropole océane.

 

Photo-1-brestLa mer et des jardins. Grande de 180 km2 et reliée à l’océan Atlantique par le célèbre goulet de Brest, la rade se découvre à pied, de port en port ou mieux lors d’une balade en bateau. Et pourquoi pas à bord d’un vieux gréement comme la Recouvrance, goélette symbole et ambassadrice de la ville. Fermez les yeux et vous voici sur les traces des Bougainville, de La Pérouse et autres grands navigateurs ayant pris la mer depuis Brest.

A moins que vous ne préfériez prendre de la hauteur et surplomber la rade de plus de 30 mètres depuis le pont Albert-Louppe, réservé aux piétons et cycles. De là, la vue est magnifique : d’un côté les pointes et côtes de Brest, Plougastel et de la presqu’île de Crozon, de l’autre, les derniers méandres de l’Elorn où eau douce et eau salée se marient.

Et n’oubliez pas un tour par Océanopolis, le parc de découverte des océans dont un pavillon est consacré aux poissons de nos côtes.

Le climat océanique doux favorisant la richesse végétale, parcs et jardins attendent les amoureux de nature. A commencer par le vallon du Stang Alar et son Conservatoire botanique national, le deuxième plus grand d’Europe. A ne pas manquer également, le Jardin des Explorateurs, niché au cœur du quartier de Recouvrance et qui abrite une collection de plantes rapportées par quatre explorateurs partis de Brest.

 

Une plongée à travers l’Histoire. De Vauban à la seconde guerre mondiale, l’histoire s’affiche à chaque coin de rue. Si Brest fut détruite pendant la seconde guerre, il reste quelques témoignages du passé. Le Château, vieux de dix-sept siècles est de ceux-là. Commencez par découvrir son histoire, des fondations gallo-romaines aux fortifications de Vauban en passant par les courtines, le chemin de ronde et la cour du donjon. Puis visitez le musée national de la Marine où s’expose toute l’histoire militaire de la cité. Sur l’autre rive de la Penfeld, la tour Tanguy vous présentera l’histoire via maquettes et dioramas.

Passez le pont d’Iroise et Plougastel-Daoulas vous contera l’histoire des producteurs de fraises. Et ne manquez pas le calvaire sur la place de l’église, une véritable bande dessinée sculptée (plus de 180 statues) raconte l’histoire du Christ ou reprend des scènes de légendes.

 

Des activités variées. Ici, les sports nautiques sont rois. Planche à voile, kayak, kite surf, optimist… Tout est prévu ! Nombreux clubs et magasins spécialisés sont prêts à vous accueillir.

Mais les randonneurs ne seront pas en reste avec une trentaine de circuits balisés et 4 circuits multi-usages où les vététistes et cavaliers pourront rejoindre les piétons. En les parcourant, vous passerez des champs de fraises et exploitations sous serres aux rues du Relecq ou aux rives de la Penfeld. Une bonne manière de découvrir le petit patrimoine : moulins, chapelles…

 

Les grands rendez-vous de l’année. Tous les quatre ans, les fêtes maritimes « Tonnerres de Brest » envahissent les ports (prochaine en 2016). Départs ou arrivées de grandes courses maritimes rythment l’année. Tout comme les nombreux festivals tels « les Feux de l’humour » à Plougastel (en mai), Astropolis et les musiques électroniques (début juillet) ou celui du film de l’aventure océanographique (vacances de la Toussaint).

Poser ses bagages

VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE ?
Vous êtes propriétaire ? Vous souhaitez rejoindre le label Clévacances? Notre équipe (Emmanuelle et Gwenaëlle) se tient à votre écoute pour toute question concernant votre projet. (du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30) Clévacances Finistère 71 rue du Président Sadate 29000 QUIMPER